Retour au blog

Parlons bonnes pratiques Marketing !

Tout au long de l’année 2017, nous avons évoqué différentes façons de faire un marketing cohérent, pertinent et aligné tant à vos valeurs qu’à votre philosophie d’entreprise.

Cette fois-ci, nous revenons vers vous avec l’une des nombreuses pratiques appliquées dans le domaine du marketing digital.

Incontournable et engageant, il est temps pour nous de vous de parler du CTA.

Le concept de call to action vous est peut-être encore inconnu ? Nous sommes là pour vous éclairer sur la question.

Il s’agit d’une pratique qui permet de pousser les internautes et autres visiteurs à interagir avec la page Web sur laquelle ils surfent afin de les guider vers la destination que vous désirez.

Notamment, une landing page optimisée pour la conversion recherchée.

Mais qu’est ce qu’une landing page ?

Appelée parfois page d’atterrissage, celle-ci désigne la page sur laquelle arrive un visiteur après avoir cliqué sur un lien.

Afin de poursuivre, sachez que le CTA se présente sous la forme d’un simple bouton et pourtant il est nécessaire d’y apporter une attention toute particulière afin d’en assurer son efficacité.

Clair, concis et qui incite à l’action

Pour ce faire, il faut que le CTA soit composé:

  • D’un message clair, concis et suffisamment impactant pour attirer l’attention du visiteur tout en répondant à sa problématique.
  • D’un visuel tape à l’oeil mais qui ne soit pas trop chargé d’informations afin que l’internaute puisse bien saisir le message principal.
  • D’une couleur vive, de quelques mots incitatifs et d’un lien vers une landing page.

Ces pratiques peuvent être traitées de diverses façons, l’essentiel est de respecter les points ci-dessus qui rendent le CTA plus attractif et incitatif.

Retenez bien qu’un appel à l’action peut aussi se présenter sous la forme d’une bannière, d’un bouton ou d’un simple hyperlien.

Choisir l’emplacement idéal

L’efficacité d’un CTA repose tant sur le contenu que sur le contexte. En effet, il est primordial qu’il soit en corrélation avec le thème de la page sur laquelle il est situé afin que le visiteur ne se perde pas et trouve l’information nécessaire.

De plus, le potentiel de conversion variera selon l’impact de l’emplacement du CTA.

Par exemple, dans un article, il est généralement recommandé de placer le bouton à 1/3 du contenu et à la fin, en bas de page. De cette façon, l’opportunité de convertir un visiteur est quasiment assurée, spécifiquement dans le cas où celui-ci n’arriverait pas au bout de sa lecture.

Si l’article en question est suffisamment convainquant, votre lecteur sera plus enclin à cliquer sur le call to action, veillez donc à fournir les informations qui l’intéressent et le tiennent éveillé.

Il y a bien d’autres façons de mettre en valeur un CTA, notamment dans:

Le sidebar 

Barre latérale de gestion d’un site internet.

En pop-up

Fenêtre intruse qui apparaît sur la page de navigation.

Le but est que le bouton d’appel à l’action survienne assez tôt sur la page ou le contenu visité pour maximiser vos chances de conversion.

L’essentiel

Que ce soit sous forme de bouton ou de bannière plus élaborée, le call to action doit attirer l’oeil et décrire une proposition de valeur assez élevée pour interpeler votre visiteur.

Gardez ainsi à l’esprit que le CTA est un élément déclencheur de conversion et de ce fait l’un des piliers central d’une stratégie dite inbound marketing.

(Nous rappelons que le principe d’inbound marketing entre en jeu lorsqu’une entreprise cherche à nouer contact avec ses clients de manière spontanée en leur fournissant des informations ou services utiles.)

Le tout est d’avoir une réflexion sur l’élaboration de vos CTAs, quels qu’ils soient, de les modifier ou les adapter selon votre cible et donc d’offrir des visuels et des messages qui parlent et qui percutent.

En pratique c’est mieux…

Netflix met l’accent sur le « Join Free for a Month » afin que ses clients puissent tester les services proposés pendant 1 mois, le CTA est tape à l’oeil puisqu’il y a cette notion d’essaie gratuit sans oublier la couleur vive et corporate de la marque utilisée pour le bouton.
Ici, Spotify offre deux options au visiteur tout en mettant en emphase l’option Premium qui offre une meilleure expérience.
Ici, Skype grâce à sa communication touche aux émotions et met en avant les retrouvailles et les moments forts entre des personnes. Le « Download Skype » incite à télécharger le logiciel pour une meilleure expérience, le bouton associé à la couleur bleue rassure et met en confiance le futur utilisateur.
Comme Netflix, Airbnb joue aussi sur l’expérience, la couleur corporate est également utilisée pour le CTA et le terme «Démarrer» incite immédiatement et de manière instantanée l’utilisateur.

Pour suivre l’actualité marketing digital et d’autres sujets dont nous vous faisons part chaque semaine, soyez attentifs aux prochaines news.

Restez, tout comme nous connectés !

Commentaires

En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous proposer des services et des offres adaptés à vos préférences.