Retour au blog

Une journée à 8bitstudio, Stan

Ma journée commence par un premier réveil à 6h45… puis un second à 7h00. Il me manquerait un troisième, mais ma femme et mon fils me tueraient. Les yeux encore fermés, je cours vers la douche, puis je bois mon café et une fois prêt je cours à ma voiture. J’ouvre enfin les yeux et c’est parti pour une heure de plaisir au volant de mon Impreza.

J’arrive au bureau, 8h30… 8h45… 9h00… J’allume mon ordi et me tire un café. J’en profite pour discuter avec mes collègues pendant que mon ordinateur s’allume (il est lent !).

Cinq minutes plus tard, me voilà en train de lire mes mails avec ma tasse à la main. Ce moment est vite terminé avec mes trois mails journaliers (environ). Je consulte le tableau des tâches quotidiennes et me rends vite compte si la journée sera difficile ou pas.

Heureusement, mon chef arrive et commence à blaguer. L’atmosphère se détend malgré la longue journée qui s’annonce. J’avance sur mes tâches, rigole de temps en temps avec l’équipe, fais des pauses « clope » avec eux (sans fumer)… et BAM ! La question du jour : « Où va-t-on manger ? »

Après quelques minutes de débat intensif, avec parfois de très bon arguments, on décide d’aller manger au resto en dessus du bureau, comme 80% des fois. Blagues, délire, petit shopping et c’est reparti pour le boulot. On a un peu de peine à se remettre au travail mais une fois plongés dedans, on n’entend plus que les claviers et la musique en bruit de fond. Bien sûr, au bout d’un moment, quelqu’un va sortir une blague que seul un « 8bitien » (habitant de la planète 8bit) peut comprendre et c’est reparti pour cinq minutes de « déconne ».

Attention, attention ! Clients en approche ! Faisons croire que nous sommes des gens normaux ! Deux heures de séance plus tard, les clients s’en vont et la folie s’installe à nouveau. La journée commence à toucher à sa fin, je commence à stresser car plus on arrive en fin de journée, plus le temps passe vite, et plus je vois les délais m’arriver dessus. Concentration maximum et ouf ! C’est bon, j’ai pu terminer tout ce que j’avais à faire (ou presque) et la pression de l’apéro commence à se faire sentir. Malheureusement (heureusement pour ma santé), ma famille à la maison commence à s’impatienter et je dois partir les rejoindre. C’est ainsi que s’achève cette journée unique chez 8bitstudio. Une toute nouvelle journée, pleine d’aventures et de folies, commencera demain.

Commentaires